À propos du jazz

Standard


Dans certaines formes d’art, de même que dans la vie de tous les jours, la fraîcheur de la spontanéité est souvent reconnue comme la formulation la plus authentique de l’expression humaine.

Or, il est parfois judicieux de « tourner sa langue sept fois » avant de parler. De la même façon, une œuvre réfléchie et rodée engage la réflexion chez ceux devant qui elle s’expose.

Il n’est donc pas toujours évident de faire la part entre le spontané et le peaufiné. Entre l’irrationnel et le rationnel. Entre le naturel et l’artificiel. Entre l’artistique et le scientifique.

Le jazz, notamment, tente de réconcilier ces tendances : il est souvent à la fois improvisation et composition. Composition spontanée et composition structurée. D’un côté le free jazz, le jam session, la séance d’impro, où le cœur s’exprime à travers la virtuosité du musicien. À l’autre extrémité, la composition écrite, répétée, fignolée où parfois un solo instrumental improvisé est prévu pour rendre unique l’interprétation du jour.


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s