Le fou sur la montagne

Standard

Longtemps après avoir composé la bucolique The fool on the hill avec les Beatles sur l’album Magical Mystery Tour, Paul McCartney la reprend fréquemment durant ses concerts. Vers la fin de la pièce, il y insère un extrait du tout dernier discours de Martin Luther King (à 3:34 sur le videoclip).

Le célèbre pasteur pacifiste prononca cette allocution prophétique la veille même de son assassinat, soit le 3 avril 1968 à Memphis, Tennesse: « I’ve been to the Mountain top ».

Dieu m’a permis d’atteindre le sommet de la montagne. J’ai regardé autour de moi. Et j’ai vu la Terre promise. Il se peut que je n’y pénètre pas avec vous. Mais je veux vous faire savoir, ce soir, que notre peuple atteindra la Terre promise.
Ainsi je suis heureux, ce soir. Je ne m’inquiète de rien. Je ne crains aucun homme.

Le lendemain, sur le balcon du motel Lorraine, il s’affaisa sous la balle d’un tireur embusqué.

Lui survivront à jamais son éloquence, l’intensité de son regard et la détermination qui l’habite tout au long de son discours-sermon. À peu près tout le monde a entendu parler de cet homme mais il n’y a rien comme l’entendre parler lui-même pour comprendre la ferveur qu’il suscitait.

Source de la citation

Prix nobel de la paix, 1964

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s