Archives du blogue

Instant d’éternité

Vidéo

L’Infinité tout comme l’Éternité sont des notions impossible à assimiler par l’être humain. Lui-même un être fini, il ne peut s’imaginer du point de vue spatial un univers qui n’aurait ni début ni fin, et qui temporellement n’aurait jamais commencé ni ne finirait jamais.

Le mieux qu’il puisse faire consiste à agrandir de jour en jour la portion de l’univers qu’il est en mesure d’observer.

En voici un aperçu formidablement condensé:

Ca me rappelle l’histoire que racontait un animateur de radio il y a quelques années. Les Frères lui avait enseigné cette métaphore:

Pour avoir une toute petite idée du concept de l’Eternité, il faut s’imaginer une immense boule de plomb, de la grosseur de la Terre. Sur cette immense boule compacte, une fois par année, une mouche vient se poser quelques secondes, le temps de gratter un peu la surface à l’aide de l’une de ses pattes poilues. Maintenant, la question est de savoir après combien de temps la boule de plomb finira par s’user complètement, sous l’action de ce frottement ?…

Advertisements

Nostalgie sans mélancolie

Vidéo

Qui a dit: « Ah! la nostalgie n’est plus ce qu’elle était »?

Les nostalgiques sont souvent accusés de vivre dans le passé. Faudrait-il donc saisir une nuance entre nostalgie et regret? Entre nostalgie et mélancolie?

Ainsi, je ne suis pas mélancolique lorsque le goût d’une boisson à l’orange de mon enfance me revient soudainement à la bouche. Ou lorsque je revois les touches blanches du magnétophone à cassette reçu en cadeau à mes 13 ans.

Il y a aussi ce petit garçon en moi qui voit défiler des images ensoleillées dès qu’il ré-entend les premières notes de cette chanson… Puis, lorsque Lennon entonne le premier couplet, appuyé par le choeur magique de ses camarades, mon calendrier dégringole à la recherche du temps écoulé.

Lorsque la pièce s’achève, le voyage temporel me ramène tout doucement à l’instant présent, avec le même ravissement que lorsqu’on sort de l’eau à la plage.

Un raccordement vient de s’effectuer entre le quai de mon passé et le bateau que je pilote aujourd’hui. Je ne deviens pas mélancolique: je ne fais que me rappeler ce que j’ai déjà été et comment je suis devenu ce que je suis.

Pour vous, ce sera d’autres chansons, d’autres bonbons ou le rire d’une dame inconnue qui vous rappellera votre mère.